Génétique européenne. Le sorgho, c’est sûr.

La génétique européenne peut pavoiser

Le sorgho-étoilé désigne la gamme de sorgho hybrides proposés par les semenciers européens.
Il a pour caractéristique d’offrir le meilleur de la génétique et le meilleur de la qualité de semences.

Les 8 piliers de sélection de la R&D européenne

 Rendement et stabilité
 Précocité à maturité, mais aussi la tolérance aux basses températures à la levée et à la floraison
Tolérance à la sécheresse
 Résistance à la verse, mais aussi le caractère « stay green »
 Résistance aux maladies
 Résistance aux prédateurs
 Qualité du grain : très faible teneur en tanin, couleur et texture du grain, teneur en amidon, qualité sanitaire du grain…
 Qualité du fourrage : digestibilité et valeur alimentaire, caractère BmR, teneur en sucres …

Exigez le sorgho-étoilé. Il a une qualité de semences hors normes.

– Faculté germinative minimum : 80 % semences pures
(90 % en moyenne dans l‘Union européenne)
– Humidité maximale : 14 % du poids
– Pureté spécifique minimale : 98 % du poids
(99 % en moyenne dans l‘Union européenne)
– Teneur maximale en nombre de semences d’autres espèces : 0

Ces normes très strictes et minimum existent aussi pour les semences de base et pré-base.

Exigez le sorgho-étoilé. Il est productif, rentable et durable.

Un grand merci aux sélectionneurs européens qui, depuis trente ans, produisent un sorgho de grande qualité dont les rendements progressent régulièrement.

Pourquoi ?
Parce que ce sorgho-étoilé a le double mérite de répondre à tous les critères des industriels de l’aliment du bétail et d’être productif, ce qui incite les producteurs à le cultiver et sécurise les approvisionnements.

+1% par an* depuis 1990. Tel est le gain de rendement généré par la génétique hybride précoce et mi-précoce européenne.
*exemple de la France, source : Arvalis 2015

Les variétés européennes répondent à tous les besoins

Le catalogue européen (UE et hors UE), c’est une offre large et diversifiée, en grain comme en fourrage, pour l’ensemble des débouchés existants.

  • UE
  • Plus de 300 variétés inscrites
  • En grain et fourrage dont 95 % hybrides et 54 % de renouvellement variétal depuis 2011
  • HORS DE l'UE
  • Environ 300 variétés inscrites
  • En grain et fourrage, avec un très fort renouvellement depuis 2014 surtout avec les solutions hybrides précoces plus performantes adaptées au climat continental

Depuis 30 ans le sorgho européen est dépourvu de tanins, comme le montre le résultat ci-dessous.

Sur ce graphique, chaque point correspond à un lot de sorghos européens (en bleu les sorghos des années 80/82, en rouge les sorghos des années 89/91 et en vert, les sorghos de 2010).

Deux enseignements se dégagent :
• Il existe une corrélation forte entre la richesse en tanin et la valeur énergétique du sorgho.
• Depuis la fin des années 80, les variétés européennes sont exemptes de tanins.

C’est quoi les tanins ?

Les tanins (condensés) sont des polyphénols, d’origine végétale.
Ils possèdent la capacité de précipiter les protéines, formant des complexes résistants aux enzymes, que les plantes utilisent comme moyen de défense chimique contre les microbes pathogènes et les herbivores.

Exigez le sorgho-étoilé. Il est sans tanins

Le sorgho a la réputation d’afficher des teneurs en tanins élevées, ce qui pénalise son image puisque la présence de tanins dans l’alimentation animale constitue un facteur antinutritionnel important chez les monogastriques. Grâce aux efforts des sélectionneurs européens, depuis 30 ans le sorgho européen est dépourvu de tanins. Et cela quelle que soit sa couleur. Pour enregistrer une variété au catalogue européen, le taux de tanins doit être inférieur à 0,3%. On peut assimiler ce seuil à du «sans tanin» car il est tellement faible qu’il n’a aucun impact sur la qualité des aliments.

Avec les variétés produites en Europe
le sorgho est sans tanins.

Alexandre Calendreau est responsable du Service Formulation chez IDENA, une entreprise dont le métier est de formuler des produits pour l’alimentation animale. Pour lui, si le sorgho n’est pas davantage utilisé en aliments du bétail c’est parce que persistent des a priori qui n’ont plus de raisons d’être, grâce à la génétique européenne.

Exigez le sorgho-étoilé Il est peu sensible aux mycotoxines et non OGM.

Le sorgho n’est pas attaqué par les insectes foreurs, qui sont la porte d’entrée des champignons tels que les fusarium. De plus, la panicule et les grains étant à l’air libre, le grain sèche rapidement ce qui limite fortement l’installation des champignons. Grâce à ces caractéristiques, le sorgho est à l’abri des mycotoxines*. De plus, il est indemne d’OGM.

*attention toutefois à récolter le sorgho dès que le grain est à maturité car si la récolte intervient trop tardivement après la maturité du grain, le développement des mycotoxines peut s’avérer important.

Le sorgho est le seul grain de céréales

connu pour avoir de l’amidon dans ses téguments
(pour les variétés à péricarpe épais)

Ils cultivent du sorgho et nous disent pourquoi

Rentabilité, diversification, économie d’intrants, qualité de la génétique, précocité, simplicité…
4 agriculteurs nous livrent leurs arguments en faveur du sorgho.

D'autres bénéfices

Respect de l’environnement. Le sorgho, c’est sûr

Débouchés. Le sorgho, c’est sûr