Nouveaux débouchés
alimentaires. Le sorgho, c’est sûr

À la conquête des assiettes et des verres européens

Nouveau le sorgho ? Oui mais non. Oui pour l’Europe mais ancestral pour l’Afrique et l’Asie. Il a fait ses preuves en étant depuis toujours un aliment plein de ressources. C’est une graine qui se cuisine comme le riz ou le quinoa, qui entre dans la composition de la bière… dont on fait des gâteaux, du sirop, de l’alcool, du pop-sorgho… Polyvalent, il s’adapte à tous les moments de dégustation : au petit déjeuner, déjeuner, dîner… Aujourd’hui, l’Europe découvre toutes les vertus gustatives et diététiques de cette graine : cela lui promet un bel avenir.

À la santé de la santé et de l’environnement !

Le sorgho ne se contente pas d’être un aliment gourmand et se prêtant à toutes les fantaisies culinaires : il est, en plus, vertueux. Nutritif, il est plein de protéines, de fer, de vitamine B6, de niacine et de phosphore…
Énergisant, riche en anti-oxydants, sans gluten donc sans danger pour les allergiques, c’est également une source de fibres alimentaires et de potassium.
Bref, le sorgho est un allié sûr de la santé. Et aussi de l’environnement puisqu’il utilise peu d’eau pour grandir.

Tchin-Tchin !

Le Baijiu, eau de vie réalisée à partir de sorgho est la boisson traditionnelle chinoise, celle que l’on sert lors des grands dîners officiels et déjeuners d’affaires. Raffiné, élitiste, fruit d’une longue élaboration, le Baijiu se consomme en tout petits verres (2 cl).

Le sorgho, c’est également la matière première de base de la bière traditionnelle consommée depuis des siècles en Afrique. Aujourd‘hui, fort de ses propriétés, le sorgho occupe une place croissante dans les brasseries en Europe.

D'autres bénéfices

Alimentation animale

Intrants

Vous et le sorgho. Dites-nous tout !

Voir le programme